jeudi 9 mars 2017

L'Amour ou la peur

Comme vous le savez bien, il n’y a que le moment éternel du maintenant, et cela même si vous faites l’expérience d’un temps linéaire continu et parfois interminable – n’ayant pas de fin en vue – mais, même pour vous sous votre forme humaine, il y aura cependant une fin du temps lorsque vous entrerez dans la pleine conscience de la réalité de l’instant présent.
Vous êtes bien plus que vos corps physiques, mais afin de faire l’expérience de la séparation aussi complètement que possible, vous avez fermé à votre conscience humaine l’immensité de votre être, votre éternelle et insécable Unité avec la Source. 
Intellectuellement, vous pouvez accepter cette vérité, mais en raison du sens omniprésent de la physicalité humaine que vos corps vous fournissent, cette connaissance reste inaccessible parce qu’elle délivrerait en vous la pleine puissance de l’amour, mais vos corps ont été construits seulement pour accepter et travailler avec des flux d’énergie sévèrement restreints. Par conséquent, votre corps serait brûlé, désagrégé, ou se dissoudrait instantanément si votre champ d’énergie total tentait d’y pénétrer.
L’éveil de l’humanité implique d’aborder afin de libérer tous les éléments résiduels fondamentaux – l’amertume, le ressentiment, la haine, l’envie, la jalousie – qui sont tous des aspects visibles de la peur qui a surgi immédiatement et a été instantanément enterrée ou niée lorsque vous êtes entré dans l’illusion.
Être séparé de la Source est absolument terrifiant ! 
La séparation, comme on vous l’a si souvent assuré, est impossible, mais toute la raison de la construction et de l’entrée dans l’illusion était de vivre l’impossible, et donc la terreur devait naître. 
Comme l’illusion elle-même, elle est en fait irréelle, mais vos corps ont pourtant été construits pour permettre à cet irréel d’être expérimenté et ils semblent bien réels, tout comme la douleur et la souffrance qu’ils subissent, jusqu’à ce que vous libériez ces éléments résiduels fondamentaux et que vous sortiez de la peur. 
Et vous pouvez le faire !
Sans la peur, il n’y a pas de souffrance.
Oui, il peut bien sûr toujours y avoir une douleur physique qui n’est qu’une indication pour que vous prêtiez attention aux besoins de votre corps sur le moment présent – enlever votre main de la flamme, habiller votre corps pour le protéger du froid ou de la chaleur, lui permettre de se reposer quand il est fatigué. Pourtant rien dans l’illusion n’est réel ou ne dure toujours, mais les choses – les choses physiques que vous faites ou fabriquez – peuvent voir leur vie prolongée si elles sont traitées de manière appropriée et soignées avec amour, et il en est de même de vos corps. Vos corps vous serviront aussi longtemps que vous en aurez besoin ou aussi longtemps que vous choisirez d’expérimenter la vie humaine, si vous prenez soin de leurs besoins avec amour et sans jugement. Vous avez tous choisi les corps que vous occupez pour les leçons que vous vouliez apprendre, le fait que vous l’ayez oublié ne change pas ce choix, bien que cela puisse sévèrement limiter vos perceptions dans sa finalité. Il est ce qu’il est, votre choix avant même que vous soyez incarnés, et une fois que vous l’apprenez, que vous acceptez, la vie devient beaucoup plus facile et plus paisible pour vous et le contentement remplace auto-jugement négatif.
Comme nous continuons de vous le rappeler, vous êtes tous, chacun de vous, un enfant bien-aimé de Dieu. Il n’y a aucune entité, être, âme, humain, ou aucune forme de vie qui ne soit pas éternellement aimée de Dieu. Dieu est Amour, et il n’y a rien en dehors de Dieu, donc toute vie est éternelle et éternellement aimée par Dieu. Le jugement est de l’illusion ; il semble qu’il y ait beaucoup à juger, mais cette croyance est bien sûr illusoire.
Comme nous vous le disons aussi, et nous l’avons dit plus haut, vous êtes bien plus que vos corps physiques parce que, quand Dieu vous a créés, Il vous a donné tout ce qu’Il est et Tout ce qu’il a. Dieu est l’Amour infini, et l’Amour est inconditionnel – l’amour qui établit des conditions n’est pas l’Amour !
Pour s’éveiller, pour retourner à la maison, vous devez libérer tout ce qui n’est pas dans l’alignement complet avec l’amour et la peur est complètement hors de l’alignement avec l’amour.
La peur juge, condamne, défend, attaque, se cache et nie. 
Ce sont là des options fondamentales qu’il faut voir, reconnaître et libérer, parce que, tant que vous les adoptez, vous les nourrissez et les encouragez comme vos droits inaliénables, ce sont des actes de votre part qui ferment vos cœurs à l’Amour, le rejettent et refusent de reconnaître sa présence éternelle.
L’amour vous enveloppe toujours, parce qu’il est tout, vous ne pouvez jamais être là où il n’est pas, mais vous pouvez toujours faire en sorte de le bloquer, soit par le jugement des autres – qui sont tous les enfants bien-aimés de Dieu – ou de vous-mêmes comme étant indigne et honteux. Cette représentation est endémique dans toute l’humanité et c’est la motivation qui conduit et encourage le conflit. Et pourtant cette représentation est totalement invalide.
Elle semble valide dans l’illusion où vous jouez à tous ces jeux de séparation, mais dès vous vous retirez des jeux pour un moment, dès que vous vous dirigez vers l’intérieur, vers votre sanctuaire saint au centre de vous-même, vous pouvez réaliser l’invalidité de cette perception et ouvrir vos cœurs à la L’amour qui attend patiemment que vous l’acceptiez. Quand vous le faites, vous pouvez ressentir l’Amour qui est votre vraie nature et qui est votre lien irréductible à votre source divine et sainte. La Source vous aime à chaque instant, indépendamment des jeux que vous avez choisi de jouer en vous cachant dans l’illusion, et elle ne voit pas et elle ignore ces jeux parce qu’ils sont irréels. Il n’y a pas pour elle de jugement, il n’y a que l’Amour.
Et parce qu’il n’y a que l’Amour, il suffit de l’accepter au lieu d’imaginer des fautes irréelles, des insuffisances ou des péchés au sein de votre pure et belle personne qui est si chère à Dieu, votre Père éternel et toujours aimant. Il n’y a rien que vous puissiez jamais faire pour changer ou diminuer l’Amour que Dieu a pour vous. Son Amour pour vous est infini, permanent et immuable à jamais.
En acceptant cette étreinte divine chaleureuse, vous permettez à l’Amour de vous remplir et de couler à travers vous, élargissant vos champs d’énergie qui interagissent alors continuellement avec ceux de toute l’humanité, les incitant aussi à l’ouverture au champ divin de l’Amour qui est leur vraie nature. Il n’y a pas de séparation, tous sont Un, tous affectent tous les autres, et l’Amour est la puissance qui anime et maintient toute la création. Donc, détendez-vous dans le champ d’énergie divin et attirez les autres en elle avec vous, car c’est votre but, que vous suiviez vos sentiers apparemment individuels, ils mènent tous à la Réalité, votre véritable et éternelle maison dont vous n’avez jamais été séparé.
Avec tant d’amour.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire