lundi 27 février 2017

Le Feu du Silence



Lorsque vous rejoignez l’Esprit, certains ont déjà pu le constater, les pensées disparaissent, se réduisent de manière considérable, vous amenant alors à vous extraire de toute notion d’une personne. Pour ceux qui résistent à la venue du Feu, c’est alors tout le contraire qui se manifeste : plus de pensées, plus de réactions, plus d’émotions.

Voilà pourquoi, depuis longtemps déjà, nous insistons sur la notion du Silence. Le Silence n’est pas le Silence des mots. Le Silence n’est pas uniquement le Silence des pensées. Le Silence est celui de l’illusion d’être une personne. Alors, bien sûr, lorsque disparaît l’illusion d’être une personne, les pensées disparaissent et les mots également. Ils sont toujours disponibles en tant qu’outils, mais ce n’est plus le bruit qui dirige votre vie.
Comprenez bien que c’est cette notion d’une personne qui permet à l’autre d’exister, qui permet à la séparation de se déployer. Si le mythe d’une personne disparaît, alors l’illusion fait Silence. Elle a perdu ce sur quoi elle s’est construite.
Le Temps du Feu est également le Temps du Silence. Je vous invite donc à laisser passer ce qui passe, à laisser passer ce qui naît et ce qui meurt, à laisser passer tout éphémère, afin que les hurlements de l’éphémère laissent place au Silence de l’Eternité.
Alors, soyez vigilant au moment où se déploie la personne, au moment où vous laissez se déployer l’Illusion. Une fois placé au sein de l’Unité, une fois l’Un retrouvé, alors tout ce que vous voyez est l’Un, tout ce que vous voyez n’est en aucun cas séparé de ce que vous êtes.
Laisser se dissoudre le temps, laisser se dissoudre l’espace… et voir émerger l’Un au milieu du Silence…
Voilà ce qui s’avance vers vous, voilà ce qui est déjà là. Nombreux sont ceux qui en témoignent. Nul besoin de les croire, il vous suffit de le vivre.
Alors, prenons le temps hors du temps d’accueillir le Silence, d’être le Silence, d’être le Feu, d’être la Vie…
Silence
Uriel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire