mercredi 22 février 2017

Capacités du corps à se régénérer




« Notre corps physique est constitué de milliards de cellules (autant qu'il y a d'étoiles dans la Voie Lactée disent certains) qui sont invisibles à l'œil nu. Il faut les grossir mille fois pour les voir au microscope. Chacune a sa fonction et travaille en parfaite harmonie avec toutes les autres. Ni compétition, ni rivalités, ni jalousies, ni jeux de pouvoir, ni orgueil ou vanité ne les anime ...
Chaque cellule est dotée de mécanismes extraordinairement intelligents pour se guérir lorsqu’elle a été endommagée par des agents toxiques, des radiations, des chocs ou d’autres facteurs nocifs. Pour se régénérer la cellule démantèle et recycle ses parties endommagées. Elle élimine ce qui n’a plus d’utilité et reconstruit avec rapidité toutes ses organites (la cellule est composée de mini-organes, les organites).
Comme l’exprime Christian de Duve : « Au fil des années, les cellules on détruit et reconstruit des centaines, voire des milliers de fois, la plupart de leurs molécules constitutives, et même pour certaines cellules, plus de cent mille fois. Elles ressemblent un peu à ces maisons anciennes qui ont toujours la même apparence que lorsqu’elles ont été construites mais qui, à la suite de multiples restaurations, n’ont pratiquement plus aucune de leurs vitres ou de leurs tuiles d’origine, ni même de leurs briques ou de leurs planchers. Mais ce qui, pour une maison, met des siècles à se réaliser, n’est qu’une question de jours pour une cellule vivante. »
Notre corps se transforme constamment. 98 % de tous les atomes qui le composent sont remplacés en moins d’une année et tous les quatre ans nous avons totalement changé tous les atomes de notre organisme. Chaque six semaines nous avons un foie neuf. Tous les cinq jours nous avons renouvelé les cellules de notre estomac. Le matériel même qui constitue notre DNA, au niveau atomique, est remplacé en six semaines. Notre corps est donc plus une rivière d’informations intelligentes qui construit, modèle, façonne les éléments de la matière vivante qu’une machine comme celles que l’homme fabrique. Nous baignons dans un champ unifié de conscience et d’intelligence qui donne naissance à la matière.

L'homéostasie Tout système vivant laissé à lui même en l'absence de perturbations, revient spontanément à l'état d'équilibre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire